Le blog de l'imam Abdallah (France)

Le blog de l'imam Abdallah (France)

Simplifier l'islam pour les francophones

La Zakat de rupture du jeûne (Zakat Al-Fitr)

 

ka-2-2-4

La Zakat de rupture du jeûne (Zakat Al-Fitr)

Le sens le Zakat Al-Fitr

La Zakat de rupture du jeûne du mois de Ramadan est une Zakat particulière qui a plusieurs objectifs :

§         Une purification des éventuels péchés commis ou mauvaises paroles proférées durant le jeûne du mois béni de Ramadan ;

§         Une nourriture pour les pauvres. Le Prophète (a) dit en parlant des pauvres le jour de l’Aïd al-Fitr « Epargnez leur la demande ce jour là » [1] ;

§         Un partage de la joie de la fête de l’Aïd al-Fitr avec les plus démunis.

L’obligation de Zakat Al-Fitr

La Zakat al-Fitr est obligatoire pour tout musulman homme ou femme, riche ou pauvre, enfant ou adulte. Selon Ibn Omar (1) : « Le Messager d’Allah (a) a imposé la Zakat Al-Fitr qui équivaut à un « SA’ [2] » de dattes ou un « SA’ » d’orge que ce soit pour l’esclave ou le libre, le mâle ou la femelle, le petit ou le grand parmi les musulmans, et il a ordonné que cette aumône soit donnée avant que les gens ne sortent pour aller faire la prière » [3] 

Pour nous montrer l’importance de cette Zakat le Prophète (r) nous dit que le jeûne du mois de Ramadhan reste suspendu entre terre et ciel jusqu’à qu’on s’acquitte de cette Zakat. (Hadith rapporté par Abi Hafs ben Chahine dans son livre les mérites du mois de Ramadhan)

Même les pauvres doivent donner cette Zakat. Ils doivent, malgré la pauvreté, apprendre, ne serait ce qu’une fois dans l’année, à partager et à donner à ceux qui sont semblables à eux ou plus pauvres qu’eux.

Le pauvre donne cette Zakat et recevra par la grâce d’Allah plus que ce qu’il a dépensé.

Elle n’est pas obligatoire pour le pauvre qui ne la possède pas en plus de la nourriture d’un jour pour lui et les personnes à sa charge.

Cette Zakat est obligatoire même pour le bébé qui nait avant le couché du soleil du dernier jour de Ramadan. Elle est recommandée pour le fœtus qui a plus de 120 jours.

La valeur de Zakat Al-Fitr

Comme indiqué dans le Hadith d’ibn Omar (1) la Zakat Al-Fitr a été fixée par le Prophète (a) lui-même à un SA’ de la nourriture la plus répondue comme le blé, le riz, le raisin sec, le maïs, …

Le SA’ est l’équivalent de 4 mesures des deux mains jointes d’un homme d’une taille moyenne. Il a été évalué à 2176 grammes de blé par le Cheikh Qaradawi dans son livre Fikh Zakat.[4]

C’est la valeur minimale de la Zakat, il est possible et même recommandé de donner plus. 8 Le mérite de celui qui en nourrira davantage ne sera que plus grand9 [5] L’imam Ali (1) dit en parlant de la valeur de cette Zakat « Quand Allah est généreux envers vous, soyez généreux envers les autres »

Le Calife Omar ibn Abdelaziz, le grand imam Abou Hanifa et la majorité des savants contemporains autorisent le paiement de cette Zakat en argent et considèrent que c’est plus conforme à la finalité de cette Zakat qui consiste à rentrer la joie dans les cœurs des pauvres et leur éviter la mendicité.

Dans notre époque donner la valeur en argent est plus facile pour le donateur et mieux apprécié par le receveur.

En 2010 cette Zakat a été fixée par les organisations musulmanes d’Europe à 5 € par personne à charge.

Le temps de Zakat Al-Fitr

Elle peut être donnée à partir du 15ème jour de Ramadan et jusqu’au jour de l’Aïd avant le début la prière de l’Aïd al-Fitr.

Il faut prendre ses précautions pour que cette Zakat arrive dans la main du pauvre un ou deux jours avant l’Aïd et au plus tard le matin de l’Aïd avant la prière.

Celui qui ne la donne pas avant la prière de l’Aïd, doit malgré tout la donner même après la prière. Sa récompense dans ce cas là est très réduite.

Les ayants droits à Zakat Al-Fitr

Comme pour la Zakat ordinaire, Zakat Al-Fitr peut être donnée aux huit catégories cités dans le verset suivant : 8 Les Sadakat ne sont destinés que pour les pauvres, les indigents, ceux qui y travaillent, ceux dont les cœurs sont à gagner (à l'Islam), l'affranchissement des esclaves, ceux qui sont lourdement endettés, dans le sentier d'Allah, et pour le voyageur (en détresse). C'est un décret d'Allah ! Et Allah est Omniscient et Sage 9 [6]

  (   إِنَّمَا الصَّدَقَاتُ لِلْفُقَرَاءِ وَالْمَسَاكِينِ   وَالْعَامِلِينَ عَلَيْهَا وَالْمُؤَلَّفَةِ قُلُوبُهُمْ وَفِي الرِّقَابِ   وَالْغَارِمِينَ وَفِي سَبِيلِ اللَّهِ وَاِبْنِ السَّبِيلِ فَرِيضَةً مِنْ اللَّهِ   وَاللَّهُ عَلِيمٌ حَكِيمٌ     )     (التوبة/60).

La majorité des savants disent qu’il est préférable de ne la donner qu’aux pauvres et nécessiteux. Le Prophète (a) dit lui-même en justifiant cette Zakat qu’elle était « une nourriture pour les pauvres » [7] 

Le Cheikh Ibn Qaim va aussi dans ce sens et dit : « Il était dans les habitudes du Prophète (r) de donner Zakat el-Fitr exclusivement aux pauvres, il ne la partageait pas entre les 8 catégories, Il ne l’a par ordonner et aucun de ses compagnons l’a fait »

Cheikh Qaradawi choisi l’opinion qui consiste à privilégier les pauvres pour donner Zakat Al-Fitr sauf quand il y a un intérêt ou une nécessité avérée. Dans ce cas, les autres catégories des ayants droits peuvent en bénéficier.

 Les savants ont autorisé de donner la Zakat el-Fitr à des associations humanitaires qui s’occupent des enfants orphelins, des pauvres ou des sinistrés. Ces associations ont la responsabilité de remettre la Zakat aux pauvres avant la prière de l’Aïd.

Contrairement aux autres imams, Abou Hanifa autorise cette Zakat pour les pauvres non musulmans.

Cette Zakat peut être donnée à un proche, un frère, une sœur, un oncle ou une tente à condition qu’il soit pauvre et qui mérite cette Zakat. Elle ne peut être en aucun cas donnée à un ascendant (père, grand père), à un descendant (fils, petit fils), une épouse ou une personne à charge.

Il ne faut pas donner cette Zakat à ceux qui ne la méritent pas comme le riche, celui qui est capable de travailler, les ennemis de l’islam.

Normalement, cette Zakat doit être donnée aux pauvres de la région. Comme pour la Salat, cet espace est délimité par un rayon de 84 Km.

Cependant, le transfert est autorisé pour une raison valable et un intérêt avéré comme :

§         Des pays musulmans touchés par la famine, les catastrophes naturelles, la guerre, etc.

§         Des proches pauvres résidant dans un autre pays.



[1] Hadith rapporté par Bayhaqui et Darakoutni selon Ibn Omar.

[2] Une unité de mesure qui existait à l’époque du Prophète (r). Elle est estimée par Cheikh Qaradawi à environ 2,172 kilogrammes de blé.

[3] Hadith rapporté par Boukhari et Mouslim.

[4] Page 942 Fikh Az-Zakat (Cheikh Qaradawi)

[5] Verset 184 Sourate de la Vache (Al-Baqara : 02.)

[6] 09. Sourate du Repentir (At-Tawba)

[7] Hadith rapporté par Abou Daoud et Al Hakim dans son Moustadrak.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mima 22/08/2011 11:08


assalam aleykoum,
J'ai donné la zakat al fitr au début du ramadhan au secours islamique. Alors que je viens de lire "à partir du 15è jour". Je dois la redonner ? (c'est ce que j'allais faire). Qu'Allah récompense
ceux qui font des efforts pour transmettre le message d'Allah.


imam Abdallah 22/08/2011 19:26




Assalamou alaikoum,


Certains savants de l’école Chafiite et Hanafite ont autorisé de s’en
acquitte même depuis le premier jour de Ramadhan.Notamment si le destinataire de la Zakat habite loin (via
le secours islamique).


Cependant il est préférable d’attendre les deux derniers jours de
Ramadhan.


Vous n'etes pas dans l'obligation de redonner la Zakat.


Qu'Allah vous aide et vous protège.


 


Assalamou alaikoum




Abd El Krim 21/08/2011 11:14


Salam a'likoum, barak Allah oufik pour ces précieux renseignements.