Le blog de l'imam Abdallah (France)

Le blog de l'imam Abdallah (France)

Simplifier l'islam pour les francophones

Ceci est Halal, Ceci est Haram

Quand on parle de religion et surtout d'interdiction et d'autorisation, on ne peut parler que de ce dont on a la certitude. Sinon on est dans l'obligation de se taire.

"[36] N’affirme rien dont tu ne sois sûr ! Car il sera demandé compte à l’homme de ce qu’il aura fait de l’ouïe, de la vue et du cœur." 17. Sourate du Voyage nocturne (Al-Isrâ’)

وَلَا تَقْفُ مَا لَيْسَ لَكَ بِهِ عِلْمٌ إِنَّ السَّمْعَ وَالْبَصَرَ وَالْفُؤَادَ كُلُّ أُولَئِكَ كَانَ عَنْهُ مَسْئُولًا [الإسراء: 36]

Le Coran nous dit : "[116] Ne dites pas au gré de vos caprices : « Ceci est licite, et cela est illicite ! », en attribuant ainsi à Dieu des mensonges. En vérité, ceux qui attribuent des mensonges à Dieu ne connaîtront jamais le bonheur (La réussite) !" 16. Sourate des Abeilles (An-Nahl)

L'autorisation et l'interdiction des choses n'appartiennent qu'à Allah et par délégation à son Messager.

"[168] Ô hommes ! Mangez de ce que la terre vous offre de licite et d’agréable ! Ne marchez pas sur les traces de Satan qui est votre ennemi mortel ! [169] Il ne vous suggère que le mal et les turpitudes ; il vous incite à tenir sur Dieu ce que vous ne savez pas." 02. Sourate de la Vache (Al-Baqara)

يَا أَيُّهَا النَّاسُ كُلُوا مِمَّا فِي الْأَرْضِ حَلَالًا طَيِّبًا وَلَا تَتَّبِعُوا خُطُوَاتِ الشَّيْطَانِ ۚ إِنَّهُ لَكُمْ عَدُوٌّ مُّبِينٌ (168) إِنَّمَا يَأْمُرُكُم بِالسُّوءِ وَالْفَحْشَاءِ وَأَن تَقُولُوا عَلَى اللَّهِ مَا لَا تَعْلَمُونَ 169

Le Coran nous dit encore : "[33] Dis encore : « Mon Seigneur a interdit seulement les turpitudes apparentes ou occultes, le mal et toute violence injustifiée ; de même qu’Il a interdit de Lui prêter des associés qu’Il n’a jamais accrédités et de dire de Lui des choses dont vous n’avez aucune connaissance. » 07. Sourate des Murailles (Al-A‘râf)

﴿ قُلْ إِنَّمَا حَرَّمَ رَبِّيَ الْفَوَاحِشَ مَا ظَهَرَ مِنْهَا وَمَا بَطَنَ وَالإِثْمَ وَالْبَغْيَ بِغَيْرِ الْحَقِّ وَأَن تُشْرِكُواْ بِاللّهِ مَا لَمْ يُنَزِّلْ بِهِ سُلْطَاناً وَأَن تَقُولُواْ عَلَى اللّهِ مَا لاَ تَعْلَمُونَ ﴾ الأعراف: 33

Observez comment Dieu associe le péché de dire des chose sans connaissance de Lui avec le plus grand péché de lui prêter des associés.

"[144] … Quoi de plus injuste que de prêter de pareils mensonges à Dieu, afin d’égarer les hommes sans nul savoir ! Mais Dieu ne saurait guider ceux qui commettent de telles injustices." 06. Sourate des Bestiaux (Al-An‘âm)

فَمَنْ أَظْلَمُ مِمَّنِ افْتَرَى عَلَى اللَّهِ كَذِباً لِيُضِلَّ النَّاسَ بِغَيْرِ عِلْمٍ

« Dis : « Avez-vous vu tous les biens que Dieu vous a prodigués pour subvenir à vos besoins et dont vous avez déclaré une part interdite et une autre licite ? » Dis : « Est-ce Dieu qui vous l’a permis ? Ou est-ce une invention que vous mettez sur le compte du Seigneur ? » 10. Sourate de Jonas (Yûnus)

قُلْ أَرَأَيْتُمْ مَا أَنْزَلَ اللَّهُ لَكُمْ مِنْ رِزْقٍ فَجَعَلْتُمْ مِنْهُ حَرَاماً وَحَلالاً قُلْ آللَّهُ أَذِنَ لَكُمْ أَمْ عَلَى اللَّهِ تَفْتَرُونَ * وَمَا ظَنُّ الَّذِينَ يَفْتَرُونَ عَلَى اللَّهِ الْكَذِبَ يَوْمَ الْقِيَامَةِ    يونس:58-60

Même le messager lui-même, il lui arrivait à plusieurs reprises de ne pas répondre à des questions et d'attendre la clarification par la révélation divine. Énormément de versets dans le Coran viennent sous la forme : "Ils t’interrogent sur ... Dis ..."

Les grands savants évitaient même de prononcer la phrase : "c'est interdit". Ils préféraient dire : "Je n'aime pas ceci ou cela" par peur d'être parmi ceux que Dieu a cité dans les versets précédents.

Le grand compagnon du Prophète, Abdullah Ben Massoud (رضي الله عنه) a dit : Celui qui est questionné sur une chose qu'il connait doit répondre selon ses connaissances. Celui qui n'a pas de connaissance doit dire : "Je ne sais pas, Dieu sait mieux". Le vrai savoir est de dire des choses qu'on ignore : "Je ne sais pas, Dieu sait mieux"

وقال عبد لله ابن مسعود رضي الله عنه: من سئل عن علم يعلمه فليقل به، ومن لم يكن عنده علم فليقل: الله أعلم، فإن من العلم أن يقول لما لا يعلم: الله أعلم

Il ne faut inventer une réponse approximative par peur de décevoir les gens et de perdre de la considération dans leurs yeux. Il est préférable de décevoir les humains que de décevoir Dieu.

Les anges n’avaient pas honte de dire « Nous ne savons pas », ils n'ont pas hésitaient d'attribuer le savoir à Dieu et d'admettre leur limites : "[32] Et les anges de dire : « Gloire à Toi ! Nous ne savons rien d’autre que ce que Tu nous as enseigné ; Tu es, en vérité, l’Omniscient, le Sage. »" 02. Sourate de la Vache (Al-Baqara)

Le grand imam Acha’bi (رحمه الله) a répondu à une question par « Je ne sais pas » certains de ses proches lui ont dit : « Tu n’as pas honte toi Acha’bi, le grand imam des irakiens, de dire je ne sais pas ? ». Il a répondu : « Les anges n’ont pas eu honte de dire « Nous ne savons pas » »

سئل الشعبي عن مسألة فقال: لا أحسنها، فقال له أصحابه: ألا تستحي أن تقول: لا أعلم، وأنت فقيه أهل العراقين؟! قال: ولكن الملائكة لم تستحي حين قالت: (سُبْحَانَكَ لا عِلْمَ لَنَا إِلَّا مَا عَلَّمْتَنَا إِنَّكَ أَنْتَ الْعَلِيمُ الْحَكِيمُ) [البقرة:32]؟!

Un homme a posé une question au grand compagnon Ibn-Omar (رضي الله عنه). Ce dernier a baissé la tête sans répondre au point où les gens ont cru qu’il n’avait pas entendu la question. L’homme interpelle Ibn-Omar (رضي الله عنه) en disant : Que Dieu vous fasse miséricorde, avez-vous entendu ma question ?! Ibn-Omar (رضي الله عنه) dit : « Oui j’ai bien entendu. Croyez-vous que Dieu ne nous interrogera pas concernant vos questions ? Laissez-moi, que Dieu vous fasse miséricorde, comprendre correctement votre question. Si j’ai une réponse je vous la donne sinon je vous informerai que je n’ai pas de réponse.

سأل رجل ابن عمر عن مسألة فطأطأ ابن عمر رأسه ولم يجبه حتى ظن الناس أنه لم يسمع مقالته؛ فقال له: يرحمك الله، أما سمعت مسألتي؟ قال: بلى، ولكنكم كأنكم ترون أن الله تعالى ليس بسائلنا عما تسألونا عنه. اتركنا رحمك الله حتى نتفهم مسألتك، فإن كان لها جواب عندنا وإلا أعلمناك أنه لا علم لنا به.

Le musulman a aussi une responsabilité car Dieu nous demande clairement de ne pas confier ses interrogations concernant la religion à n’importe qui et de s'adresser à ceux qui ont le savoir :« [43]… Interrogez à leur sujet, si vous ne le savez pas déjà, ceux qui détiennent les Écritures. »  16. Sourate des Abeilles (An-Nahl)

والله عز وجل يقول: فَاسْأَلوا أَهْلَ الذِّكْرِ إِنْ كُنْتُمْ لا تَعْلَمُونَ

Un homme est venu du Maghreb à Médine pour poser une question problématique à l’imam Malik (رحمه الله)  (8e siècle). Sa réponse était : « Je ne sais pas ! ». L’homme lui dit : Ô Abou Abdallah tu dis : je ne sais pas ? Que Dois-je dire aux gens derrière moi ? L’imam Malik (رحمه الله) dit : Oui je dis « Je ne sais pas » et informe les gens qui attendent ma réponse que l’imam Malik a dit « Je ne sais pas »

جاء رجل من أهل المغرب إلى الإمام مالك في المدينة فسأله عن مسألة فقال: لا أدري، فقال: يا أبا عبدالله؛ تقول: لا أدري؟! قال: نعم، وبلّغ من وراءك أن مالكاً يقول: لا أدري.

Quand tu poses à une personne une question sur la médecine ou la chimie, il n'a pas honte de te dire : "Je ne sais pas, ce n'est pas mon domaine"
Mais, aussi surprenant que cela puisse paraître, concernant la religion, tout le monde devient spécialiste et donne son avis sur des questions importantes que même les plus grands compagnons hésitaient à traiter.

Attention, interdire ce que Dieu a autorisé est aussi grave que d’autoriser ce que Dieu a interdit.

Certains musulmans pensent qu'il est moins grave de dire d'une chose qu'elle est interdite sans en être certain que de dire d'une chose qu'elle est autorisée sans en être sûr.

Ils préfèrent interdire par précaution en disant : ne pas faire une chose autorisée c'est moins grave que de faire une chose interdite.

Si ce raisonnement est acceptable sur le plan individuel, il ne l'est pas sur le plan collectif.

Tu peux être strict et scrupuleux avec toi même et ne prendre que les options les plus difficiles de la religion, c'est ton droit. Cependant quand il s'agit de parler au nom de Dieu et de signer à la place de son Prophète, les choses ne sont pas aussi simples que ça.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article