Le blog de l'imam Abdallah (France)

Le blog de l'imam Abdallah (France)

Simplifier l'islam pour les francophones

Iftar public à Valence édition 2018

L'association l'Ouverture a organisé pour le compte de la mosquée de Valence un Iftar public géant.

C'était une occasion de recevoir beaucoup de drômois pour partager le repas ensemble.

Nous étions plus de 250 personnes entre bénévoles et invités.

Le temps était incertain et le vent soufflait assez fort ce qui n'a pas encouragé les gens à se déplacer.

C'était malgré le temps maussade une grande réussite.

RDV l'année prochaine le dernier vendredi ou samedi du mois de Ramadan.

Iftar public à Valence édition 2018
Iftar public à Valence édition 2018
Iftar public à Valence édition 2018
Iftar public à Valence édition 2018
Iftar public à Valence édition 2018
Iftar public à Valence édition 2018
Iftar public à Valence édition 2018
Iftar public à Valence édition 2018
Iftar public à Valence édition 2018
Iftar public à Valence édition 2018
Iftar public à Valence édition 2018
Iftar public à Valence édition 2018
Iftar public à Valence édition 2018
Iftar public à Valence édition 2018
Iftar public à Valence édition 2018
Iftar public à Valence édition 2018
Iftar public à Valence édition 2018
Iftar public à Valence édition 2018
Iftar public à Valence édition 2018
Iftar public à Valence édition 2018

Mon discours

Discours Iftar public 2018

Mesdames et Messieurs, en vos titres, grades et qualités,

C'est avec simplicité et fraternité qu’au nom des organisateurs, l’association l’Ouverture, la mosquée de Valence et de son président que je vous remercie toutes et tous d'avoir accepté notre invitation et d'être ici avec nous pour partager ce repas de rupture de jeûne, l'avant dernier de ce mois béni de Ramadan.

Nous sommes heureux d'accueillir le préfet de la Drôme, le maire de Valence, les différentes personnalités publiques et les représentants des différents cultes et nous sommes aussi heureux de vous accueillir vous, simples citoyens drômois qui ont jugé que leur place était, ce soir, là avec nous pour tisser des liens de fraternité et ouvrir les portes du dialogue. D'autres concitoyens auraient aimés être avec nous ce soir mais ils n'ont pas pu se libérer, ils nous ont transmis leurs regrets et ils sont bien évidement excusés.

C'est notre deuxième édition de cet Iftar public, nous voulons que ce RDV annuel se pérennise et devienne une occasion et un RDV connu et attendu par tous les drômois.

Le principe est simple, les musulmans et les fidèles de la mosquée, ne mangent pas chez eux ce soir-là mais apportent leur repas pour le partager.

Généralement les repas du Ramadan sont délicieux et fait avec soin et dévouement.

Les invités viennent comme ils sont.

S'ils insistent, ils sont autorisés à apporter un petit gâteau ou quelques fruits.

Ce RDV est une pierre qui s’ajoute à l'édifice du vivre ensemble et de l'entre-connaissance.

Nous avons tellement besoin de ces rencontres pour propager la culture de paix, de fraternité et de confiance entre nous.

La paix doit l'emporter contre la violence, la fraternité doit remplacer l'indifférence et la confiance doit se substituer à la méfiance.

Comment peut-on croiser les bras alors que nous voyons chaque jour se multiplier et s'installer dans le temps : les incompréhensions, les idées reçues, les stigmatisations, la culture de la méfiance qui ne peut conduire qu'à la haine.

Comment peut-on laisser hausser la voix uniquement ceux qui appellent à la division, à la rupture et au repli sur soi ?

Comment peut-on livrer notre société, au dépit de nos valeurs humaines, aux propagateurs de la haine, des conflits et des chocs.

Nous avons vécu dans notre département il y a quelques mois un épisode douloureux liée à des manœuvres politiciennes qui illustre à quel point le mal est enraciné dans certains esprits.

Nous l'avons très mal vécu, c'était pour nous une profonde trahison couverte de dédain et d’hypocrisie.

Cela fait mal d'entendre une personne nous mépriser pour notre origine ou pour notre religion, mais cela fait encore plus mal de l'entendre de la bouche de celui qui prétend te respecter, t’apprécier et même connaitre quelques mots de ta langue d'origine.

Mais heureusement qu'il y a beaucoup de personnes extraordinaires dans notre pays, il y a ceux qui sont prêts à donner leur vie pour sauver la vie des autres.

Je voudrais saluer deux personnes ce soir : Arnaud Beltrame et Mamoudou Gassama qui nous ont, tous les deux, montré que notre fraternité et notre humanité finira toujours par l'emporter contre la haine et la violence.

Je voudrais aussi affirmer ici que les musulmans ne sont pas antisémites et ne peuvent pas l'être, l’islam est naturellement incompatible avec l’antisémitisme et le racisme.

Nous ne comprenons pas notre livre saint comme le comprennent les extrémistes de tout bords, nous le contextualisons, nous l'interprétons avec justesse et profondeur, nous ne cédons pas à la paraisse intellectuelle et nous n'acceptons pas que l'on nous dise que le Coran appelle à la haine et au mépris des autres.

Le Coran que nous lisons et récitons avec discernement et clairvoyance intégralement en prière pendant ce mois béni de Ramadan nous appelle à l’interconnaissance et la générosité avec tout le monde.

L’islam tient son origine du terme Salam qui signifie paix et salut. La salutation des musulmans est une déclaration de paix.

"Assalamou Alaikoum" "Que la paix soit avec vous" = vous n'aurez de notre part que la paix.

Le prophète de l’islam disait à ses compagnons : « Ô hommes propagez le Salam (paix), offrez la nourriture, consolidez les liens familiaux et priez la nuit quand les gens dorment vous irez au Paradis en paix »

Il est de notre devoir de propager la culture de paix à tous les niveaux et notamment chez les plus jeunes.

L’ONU vient d’adopter une résolution (72/130) proposée par l’Algérie et signé par la France et les autres pays. Cette résolution prévoit l’instauration du 16 mai comme une journée internationale du vivre ensemble. Le texte dit :

« Cette journée sera un moyen de mobiliser régulièrement les efforts de la communauté internationale en faveur de la paix, de la tolérance, de l’inclusion, de la compréhension et de la solidarité, et l’occasion pour tous d’exprimer le désir profond de vivre et d’agir ensemble, unis dans la différence et dans la diversité, en vue de bâtir un monde viable reposant sur la paix, la solidarité et l’harmonie.

Les États Membres sont invités à continuer d’agir en faveur de la réconciliation afin de contribuer à la paix et au développement durable, notamment en collaborant avec les communautés, les chefs religieux et d’autres parties prenantes, en prenant des mesures de réconciliation et de solidarité et en incitant les êtres humains au pardon et à la compassion. »

Il serait magnifique que Valence saisisse cette occasion en partenariat avec l’association « Paroles Communes » et d’autres pour travailler dans ce sens.

Je vous remercie encore d’être là aujourd’hui avec nous pour ces moments de partage et de convivialité.

Je remercie les services de la mairie particulièrement le maire et son cabinet pour nous avoir facilité l’organisation. Je remercie aussi tous les bénévoles qui ont travaillés dans l’ombre pour la réussite de cette soirée. Je remercie Ozcan qui était la responsable de cet événement.

Iftar public à Valence édition 2018
Iftar public à Valence édition 2018

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article