Le blog de l'imam Abdallah (France)

Le blog de l'imam Abdallah (France)

Simplifier l'islam pour les francophones

Se remettre à Dieu ou compter sur soi ?

La réponse est : les deux à la fois, il n’y a aucune contradiction entre les deux actes.

Mais cela nécessite d’être explicité et développé.

Dieu a honoré l'être humain et lui a donné beaucoup de spécificités par rapport aux autres créatures.

Dieu nous a donné la parole, la raison et surtout Dieu nous a donné le libre arbitre.

Dieu a établi une stratégie selon laquelle ce monde fonctionne, la stratégie de Dieu prévoit l’espace de liberté que Dieu donne à l’homme.

Dieu a établit des lois qui s’appliquent à toute sa création, des lois dans la physique, dans les relations humaines, et dans tous les domaines de la vie, des lois qui concernent les individus et d’autres qui concernent les nations et les peuples.

Dieu peut changer les lois de l’univers exceptionnellement. Les exemples les plus connus sont ceux cités dans les histoires des Prophètes et leurs miracles et les Saints et leurs prodiges (mais pas uniquement).

Le sixième pilier de la foi musulmane est e croire au destin qu’il soit bon ou mauvais.

Dieu a créé le monde et il le gère à chaque instant, Dieu possède la science absolue, la volonté absolue et la puissance absolue et dans ce cadre, il a donné à l’homme une science, une volonté et une puissance.

La foi au destin est un soulagement, une délivrance, un apaisement, une sérénité et une quiétude qui embrasse toute la vie.

Croire au destin ne signifie aucunement favoriser le fatalisme et la paresse.

Notre foi au destin ne nous appelle pas à baisser les bras devant les épreuves, à abandonner la lutte, à souffrir en silence, à accepter l'injustice, à minimiser notre responsabilité, ...

Notre foi au destin nous pousse à agir jusqu'aux limites de nos moyens et ensuite, et seulement ensuite, accepter les résultats.

C'est un manque de respect vis à vis de Dieu de ne rien faire, ne rien préparer, n'user d'aucun moyen et de dire ensuite, Si Dieu veut me donner il me donnera, Si Dieu veut me guider il me guidera, si Dieu veut me guérir il me guérira, si Dieu ne voulait pas cela il m'aurait empêché de le faire ?!!!

Le destin c'est agir tout en faisant confiance en Dieu, c'est la sérénité de l'homme devant les décisions de Dieu sur lesquelles il n'a aucun moyen d'action et aucun pouvoir d'intervention.

Un homme interpelle le prophète Mohamed un jour concernant sa chamelle : dois-je l’attacher ou dois-je avoir confiance en Dieu (confier sa garde à Dieu) ? Le messager lui dit : « Attache là et fais confiance en Dieu »

Concernant les soins par exemples, le prophète nous dit « Pour chaque maladie Dieu a désigné une médication, quand les soins sont réalisés la guérison vient par la permission de Dieu ». Les soins sont le moyen, la guérison c’est le résultat.

Les moyens sont fournis par l’homme et les résultats sont garantis pas Dieu. Le corps fournit les moyens le plus parfaitement possible et le cœur reste attaché à Dieu le plus sincèrement possible.

Avant d’abandonner et de dire : ce n'est pas mon destin, pose toi sincèrement la question : as-tu fournit tout l'effort que tu es capable de fournir ?

Le destin ne doit pas être un prétexte pour camoufler nos faiblesses ou un bouc-émissaire pour justifier nos erreurs et nos manquements.

On ne peut pas reprocher à une personne sa pauvreté, son physique, son origine, sa couleur de peau...

On peut, par contre, lui reprocher sa vulgarité, sa méchanceté, le mal qu'elle peut causer aux autres, la haine qu'elle développe dans son cœur, son aveuglement devant la vérité, sa foi chancelante, …

Donc, les causes changent elles le destin ? Elles en font partie. Oui les causes font partie du destin.

Dieu fait des choses et Il nous demande de faire des choses.

Les choses que Dieu nous demande de faire sont accessibles à notre raison, simples à comprendre et nous avons la capacité de les réaliser.

Les choses que Dieu fait ne sont pas toutes accessibles à notre raison, elles s'appliquent à nous malgré nous et ne n'avons aucun moyen ni capacité de les changer.

Au lieu de s'appliquer à faire ce que Dieu lui demande l'homme dans son ignorance et son ingratitude s'insurge sur ce que Dieu fait.

Il vivra mal car il passera sa vie révolté contre Dieu sans pouvoir changer ni interrompre les décisions de Dieu.

L'homme qui a la foi a confiance en ce que Dieu fait et s'applique à faire ce que Dieu lui demande de faire.

Exemple du mariage : Il me dit : si Allah sait déjà avec qui je vais me marier donc cela ne sert à rien d'aller la chercher. Je lui dis : Oui Allah sait mais toi tu ne sais pas. Quelle mauvaise attitude de se cacher derrière la science de Dieu inaccessible à l'Homme et de se désengager de son devoir d'agir.

Le destin peut être une consolation pour soulager le passé. Il ne peut pas servir comme justification de sa faiblesse pour construire son avenir. Donc cherchez et Allah vous facilite. Et si vous voulez attendre qu'elle tombe du ciel, alors attendez et les meilleures vont vous passer sous le nez.

Exemple la perte d’un enfant : résignation et acceptation. Celui qui n'accepte pas le destin de Dieu, il le subira malgré lui et il le vivra mal. Celui qui l'accepte et demande à Dieu de l'alléger, Allah lui donne une issue favorable et il vivra bien son épreuve.

Exemple de la maladie : patienter activement, ne pas desespérer, se soigner et demander la guérison à Dieu.

Alors sommes-nous libres ou contraints ?

Quand le destin est évoqué, certains pensent que la vie n'est qu'un ensemble de contraintes, une comédie jouée d'avance, dans laquelle l'homme n'est qu'une marionnette, qu'il est mauvais malgré lui ou bon malgré lui ?!!

Si on pense que le destin est ainsi, alors on ne connait pas encore Allah. On ne connait pas ses noms sublimes ? Qu'il est le Juste et l’Équitable ?

La contrainte et la responsabilité ne peuvent pas cohabiter. Quand il y a la contrainte, il n'y a pas de responsabilité et quand il y a de la responsabilité il n'y a pas de contrainte. La responsabilité d'une personne ne peut être engagée que quand cette personne agit avec liberté.

L'homme ne sera jugé sur aucune contrainte que Dieu lui a imposée. L'homme subi des contraintes depuis sa conception et jusqu'à sa mort. Il n'a pas choisi ses parents, son époque, son pays, sa couleur... Il ne choisira pas sa langue, son milieu, ses frères et sœurs, ... Il tombera malade malgré lui, il goûtera à la mort de ses proches malgré lui, ... Mais il n'a aucune responsabilité devant Dieu concernant ces contraintes. Dans le dessein de Dieu ces contraintes et les éprouves qu'ils engendrent font partie de la vie, ils sont le sens de la vie, l'objectif de la vie.

Dieu le Juste ne tiendra pas l'homme pour responsable sur des choses qui lui sont imposées. C'est le plus bas degré de la justice.

L'homme est libre d'agir dans sa vie, et chacun de nous le sait bien. Si Dieu nous a contraints sur certaines choses, Il nous a donné une grande liberté sur d'autres choses.

Il nous a donné la liberté sur l'acte le plus important pour Lui à savoir croire en Lui ou ne pas croire en Lui.

Il nous a donné aussi la liberté sur l'action et la parole, l'homme peut dire et faire le bien comme il peut dire et faire le mal.

C'est dans ce domaine de liberté et uniquement dans ce domaine que notre responsabilité est engagée. C'est parce que l'homme a la liberté de choisir qu'il a la responsabilité devant son créateur.

Dieu a doté chaque homme des moyens nécessaires pour retrouver son Seigneur. Celui qui est dépourvue de ces moyens est dépourvu de responsabilité.

Oui nous sommes partiellement libres, nous sommes partiellement contraints mais une chose est certaine, Dieu sera toujours Juste avec nous. Beaucoup d'humains bénéficieront aussi de sa Miséricorde qui peut englober toute chose.

Merci pour les clous ...

Il devait prendre son avion à 11h00 mais en roulant vers l'aéroport il sent que sa voiture devient difficile à manipuler et commence à entendre un bruit provenant des roues.

Il s'arrête sur la bande d'urgence et constate avec grande déception que sa roue était dégonflée et sérieusement abîmé par des clous.

Il n'était pas spécialement en retard, il décide donc de mettre sa roue de secours, mais en la sortant il la trouve complètement dégonflée, il avait oublié de la réparer.

Là les choses se compliquent sérieusement, il commence à s'inquiété pour son voyage qu'il a payé cher et qu'il prépare depuis des semaines.

Il contacte le dépannage qui n'arrive qu'une heure après l'appel,le temps de mettre la voiture sur le camion et de l'amener au garage, de prendre un taxi pour l'aéroport, l'avion est parti sans lui ...

Quand il est arrivé et a su que l'avion était parti, il commence à se révolter contre Dieu en disant : Pourquoi moi, c'est quoi cette injustice, pourquoi tu me fais perdre mon argent, pourquoi tu me prive de ce voyage que j'ai tant aimé faire, que j'ai tant préparé ?!!

Énormément de questions passent par sa tête à ce moment-là, sa confiance en Dieu a reçu un coup dur.

Il n'avait pas assez d'argent pour prendre un autre billet, il décide de rentrer chez lui.

Dans le bus qui le conduisait chez lui, les jambes allongés sur sa grosse valise il écoutait la radio tout en pesant à ce malheur qui vient de le toucher.

Les infos : Franceinfo il est 13h00 : l'avion de la compagnie AirTragique du vol AF2007 qui a décollé à 11h00 de l’aéroport X en direction de l'aéroport Y s'est écrasé quelques minutes après son décollage ... il n'y a aucun survivant.

Il regarde son billet pour s'assurer, il relis le numéro de vol et constate clairement : vol AF2007.

Il lève la tête vers le ciel et dit : Merci Seigneur, merci pour les clous !

Ô Allah j'ai besoin de place pour me garer, Aide moi STP, je suis tellement pressé ...

La voiture qui était juste à son niveau commence à sortir pour libérer une place.

Ô Allah c'est bon j'ai trouvé, pas la peine de m'aider ... je'économise ma demande pour la prochaine fois ...

Conclusion :

L'ingratitude est une nature qu'il faut combattre au quotidien
"Tout bien qui te touche provient de Dieu" Coran 4/79

Une petite histoire avec une grande morale sur la confiance en Dieu.
(C'est de fiction bien entendu, ce n'est pas un Hadith.)

Un homme très "croyant" tombe un jour dans les eaux mouvementées d'une rivière et commence à couler, mais il aperçoit heureusement une grosse branche à laquelle il pourrait s’accrocher pour rester à flot. Pourtant, bien décidé à attendre que Dieu en Personne le sauve, l'homme ignore cette planche de salut et crie "Seigneur, Seigneur, viens à mon aide! Je coule?! J'ai confiance en Toi, viens me sauver!"

Peu de temps après, des personnes sur la rive remarquent l’homme emporté par le courant et lui lancent rapidement une bouée de sauvetage pour qu’il s’y agrippe. Cependant l’homme, convaincu que Dieu ne le laissera pas mourir et viendra le sauver laisse la bouée lui passer sous le nez, sans s’y accrocher. La fatigue le gagne mais il est toujours aussi déterminé à attendre l'intervention du bon Dieu: "Seigneur, Seigneur, viens à mon aide! Je vais me noyer sans ton aide ?! J'ai confiance, viens me sauver!"

De vrais secours s'organisent enfin et un hélicoptère est envoyé à sa rescousse. Il survole le brave homme en détresse et une échelle en corde lui est tendue. Cependant il est déjà très affaibli et surtout, il continue d'être convaincu qu’il sera sauvé par Dieu au dernier instant, c'est pourquoi il ne fait même pas un geste pour essayer d'attraper la corde. "Seigneur, Seigneuuuur..."

L’homme, malgré toute sa Foi, se noie.

Une fois arrivé au Ciel, il rencontre Dieu et Lui demande : "Mais mon Dieu, pourquoi ne m'as-Tu pas sauvé des eaux?! Je t'ai pourtant appelé tant de fois, j'avais tant Confiance, tant de Foi!"

Et Dieu de lui répondre : "J'ai mis une branche sur ton chemin pour que tu puisses t’y agripper et tu l'as évitée. Je t’ai envoyé des gens pour te lancer une bouée et tu as ignoré leur geste. Finalement, un hélicoptère t’a tendu une corde pour te sortir de l'eau mais toi, au lieu de l'attraper, tu as continué à ignorer Mon aide sans y mettre de ta part. Ne vois-tu pas toute l’aide que Je t’ai offerte? Toi, mon serviteur, il fallait juste que tu décides de t'aider à te sauver, en saisissant les occasions que je t'ai offertes à chaque instant..."

La vie est un grand fleuve mouvementé, saisissons les bouées que Dieu nous envoie pour ne pas couler dans ses problèmes.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article