Le blog de l'imam Abdallah (France)

Le blog de l'imam Abdallah (France)

Simplifier l'islam pour les francophones

Les attributs de Dieu ont un objectif spirituel

Allah nous informe dans le Coran qu’il s’est établit sur son trône.

Nous acceptons cela sans tomber dans les erreurs de comparer Dieu à sa création, ni de chercher le comment de ce type de versets.

Nous avons vécu, par le passé, et nous vivons toujours un conflit acharné entre ceux qui interdisent l’interprétation de ces versets et ceux qui l'imposent. 

Chaque groupe excommunie l'autre d'avoir attribuer à Dieu ce dont il est exempte.

Cependant il y a une chose fondamentale qu’on oublie souvent en lisant ces versets. Dieu veut attirer notre attention à la maîtrise complète de cet univers et de sa création toute entière. 

Dieu gère le monde à chaque instant et le domine entièrement. 

Il est le Qayoum qui subsiste par lui même et par qui tout subsiste.

L’information est de l’ordre du spirituel mais nous l’avons rendu de l’ordre dogmatique conflictuel.

Personne, parmi les étudiants musulmans ne lit ces versets sans s’arrêter longuement sur les divergences que mentionnent la plupart des livres d’exégèse.

Il faut qu’on arrive à dépasser les lectures dogmatiques des versets qui parlent de l’être divin et les comprendre aussi dans leur sens spirituel, quelles sont les enseignements que Dieu veut nous faire passer quand il nous parle de ses attributs et de ses actes ?! 

Dieu nous informe qu'il descend à la fin de chaque nuit pour répondre à nos appels et exaucer nos invocations. Au lieu de valoriser cette occasion, certains se posent la question : mais comment Dieu descend ?

Il n'y a aucune réponse à donner au comment concernant l'être divin, contentons-nous de méditer la création de Dieu et de glorifier son Nom.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

EL BAKI 26/05/2018 04:01

unngrand et chaleureux merci.
Ramadane Karime Moubarake Wa Sa3eed In Cha Allah.
Fraternelles salutations.