Le blog de l'imam Abdallah (France)

Le blog de l'imam Abdallah (France)

Simplifier l'islam pour les francophones

Marier une femme déjà mariée !!

Question :

Je suis en cours de séparation et la procédure de divorce est lancée, puis-je me marier religieusement avec un autre homme ou puisse t il venir demander ma main ?

Réponse :

Vous ne pouvez pas avoir une demande de mariage et encore moins un contrat religieux de mariage avec un homme alors que votre actuel contrat civil n'est pas encore annulé.

Une musulmane ne peut en aucun cas avoir deux contrats de mariage avec deux hommes différents. (Un contrat avec l'actuel mari pour qui le divorce n'est pas encore achevé et un autre contrat avec un autre homme)

Ce mariage n'est pas possible car il intervient alors que la femme en question n'est pas encore libre de son contrat actuel.

L'imam ou la personne qui marie une femme déjà marié et non encore divorcé, sans vérification, endosse une grande responsabilité devant Dieu pour avoir engagé une union sans s'assurer que l'ancienne union est définitivement (religieusement et civilement) rompue.

 

Question :
S'ils sont divorcés religieusement, rien ne les empêche de se marier religieusement
Réponse :
Un contrat est un contrat. Une musulmane ne peut en aucun cas avec deux contrats de mariage avoir deux hommes différents. Elle doit absolument attendre l'annulation de son contrat (civil et religieux) pour pouvoir conclure un autre contrat.

Concernant la procédure de divorce :

Elle est aujourd’hui assez allégée du moment où il y a un peu de bon sens et sans vouloir écraser l’autre et lui demander ce qu’il ne peut pas faire.

Aujourd’hui on peut divorcer rapidement devant un notaire et en 4 mois le divorce est prononcé.

Je sais qu’il y a des cas particuliers mais généralement les procédures durent des années à cause de l’argent.

L’homme, la femme, leurs familles doivent tous agir pour réconcilier et quand il n’y a pas de réconciliation alors accélérer le divorce.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article