Le blog de l'imam Abdallah (France)

Le blog de l'imam Abdallah (France)

Simplifier l'islam pour les francophones

La violence dans le Coran

La violence dans le Coran

Évangile (Luc 12, 49-53).

Jésus dit : Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu'il soit déjà allumé! Je dois recevoir un baptême, et comme il m'en coûte d'attendre qu'il soit accompli ! Pensez-vous que je sois venu mettre la paix dans le monde ? Non, je vous le dis, mais plutôt la division. Car désormais cinq personnes de la même famille seront divisées : trois contre deux et deux contre trois ; ils se diviseront : le père contre le fils et le fils contre le père, la mère contre la fille et la fille contre la mère, la belle-mère contre la belle-fille et la belle-fille contre la belle-mère. »

Évangile (Luc 19, 27).
"Au reste, amenez ici mes ennemis, qui n'ont pas voulu que je régnasse sur eux, et tuez-les en ma présence."

Oui je sais, vous n'avez pas l'habitude de lire ce type de texte et que cela peu vous paraître choquant.

Si on prend ce texte d'une manière isolée et sans comprendre son contexte, nous pouvons conclure facilement que le christianisme est une religion qui veut le feu pour le monde, qu'elle ne veut pas la paix mais la guerre, qu'elle ne veut pas l'union mais la division, même au sein d'une même famille.

On peut conclure que le christianisme s'impose par la force et le choix est donner entre "conversion" ou "exécution". D'ailleurs c'est la compréhension adopté à l'époque de l'inquisition.

Alors mon message s'adresse à certaines personnes qui se définissent comme "de culture chrétienne" qui veulent nous dire que l'islam est intrinsèquement belliqueux et violent ?!!!

Arrêtez de sélectionner et de couper les versets à votre guise, arrêtez de les sortir de leur contexte.

Les bons chrétiens et les bons musulmans sont pour le respect mutuel, le dialogue fraternel, la paix et l'entente cordiale.

Ceux qui veulent utiliser leur mauvaise compréhension et leur mauvaises intentions pour nous diviser ne doivent pas avoir leur place parmi nous et NOUS avons le devoir de les dénoncer, chez les musulmans mais aussi chez les chrétiens (Je trouve qu'ils ne font pas assez).

Un ami prêtre m'a envoyé un jour deux pages de versets du Coran qui parlent de guerre. Il m'a dit que certains de ses fidèles lui demandent des explications.

Je lui ai dit : expliquez leur les passages de l’évangile que je viens de citer, et avec les mêmes arguments et le même raisonnement vous pouvez leur expliquer encore plus facilement les versets du Coran.

Mais Jésus est pour moi celui qui a dit : "Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu'un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l'autre. 40 Si quelqu'un veut plaider contre toi, et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau Si quelqu'un te force à faire un mille, fais-en deux avec lui.Donne à celui qui te demande, et ne te détourne pas de celui qui veut emprunter de toi. Vous avez appris qu'il a été dit: Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi.…" Matthieu 39-42

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

David 16/09/2016 15:54

Bonjour,

Dans votre texte, vous citez l'évangile de Luc pour dire que le Christianisme donne le choix entre "conversion" et "exécution".

Cette affirmation est une erreur : la phrase que vous citez n'est pas prononcé par Jésus, mais par un roi, dont Jésus raconte l'histoire, et qui s'adresse à des serviteurs à qui il a prêté son argent.

Il ne s'agit donc EN AUCUN CAS d'une demande de Jésus à ses disciples. De fait, on ne trouve AUCUN appel au meurtre de Jésus dans les évangiles, à aucun endroit.

J'espère que vous aurez l'honnêteté intellectuelle et spirituelle de publier ma réponse sur votre blog.

Je vous souhaite un bon cheminement vers Dieu. Que la paix soit avec vous,

David

imam Abdallah 17/09/2016 08:48

Je n'ai jamais dit que Jésus appelait au meurtre !! J'ai dit seulement qu'on peut couper les textes de leurs contexte pour leur faire dire ce qu'on veut. J'aime Jésus autant que vous et peut être plus, je connais sa place auprès de Dieu et Jésus n'a jamais fait du mal, ni incité au mal.

C'est de la méthode employée aujourd'hui par certains détracteurs de l'islam que je parle ici en donnant des exemples.